Cuisine- Kouglof de Noël pomme cannelle


P1020133P1020157P1020154

En tant qu’alsacienne qui se respecte je ne peux pratiquer la pâtisserie sans savoir comment faire un kouglehopf. C’est le deuxième que je fais, et celui-ci est un peu spécial. Je l’ai réalisé avec le livre de pâtisserie spécial noël que ma tendre Muttie m’a offert pour mon anniversaire. Autant vous dire qu’il a eu BEAUCOUP de succès! Il était vraiment moelleux et aéré à l’intérieur, fondant comme il faut. Oui je suis très fière de moi, c’est vrai. Un kouglehopf se fait avec un moule spécial facilement trouvable en magasin et sinon ça reste une brioche hein, alors vous pouvez l’utiliser dans un moule différent.

C’est parti!

Les ingrédients:

Le premier mélange

. 320g de farine

. 35g de sucre semoule

. 1 pincée de sel (6g)

. 10g de miel

. 3 jaunes d’oeufs petits à moyens

. 130g de lait cru (ou du lait tout court ça passe aussi, c’est ce que j’ai mis)

. 16g de levure

______________________

Le deuxième mélange

. 165g de beurre

. 45g de lait en +

. 140g de pommes coupées en dés (celles de votre choix)

. 15g de cannelle (vous pouvez ajouter un peu de mélange à pain d’épice si vous en avez!)

La préparation:

n°1. Mélangez tous les ingrédients du premier mélange à l’aide d’un batteur à crochets, en première vitesse, de façon à obtenir une pâte ferme.

n°2. Ajoutez ensuite le beurre, toujours en première vitesse, jusqu’à ce que la pâte se décolle du bol, puis pétrissez-la.

n°3. Rajoutez au besoin les 45g de lait pour assouplir la pâte.

n°4. Mélangez les pommes avec la cannelle et incorporez-les à la pâte délicatement en un tour de batteur ou robot. Laissez lever la pâte 1h30, recouverte d’un linge humide.

n°5. Si vous avez un moule à kougelhopf, disposez si vous le voulez les traditionnelles amandes au fond du moule, qui seront sur le haut du gâteau (moi j’ai oublié héhé). Rebattez juste un peu la pâte et remplissez le moule préalablement beurré.

n°6. Faites lever la pâte une seconde fois pendant environ 1h30, recouverte d’un linge humide, dans une pièce chaude si possible.

J’ai laissée reposer la pâte une nuit entière la première fois, du coup je n’ai pas eu à la laisser 1h30 de plus dans le moule le lendemain, mais seulement 40min.

n°7. Préchauffez le four à 180°C et enfournez le kougelhopf pour 40 à 50 min. Démoulez immédiatement à la sortie du four. Laissez refroidir puis saupoudrez de sucre glace et de cannelle s’il en reste.

C’est prêt!

J’espère que la recette vous aura réussi et que vous allez apprécier vous réchauffer le ventre avec cette jolie brioche cet hiver! Bon appétit ♥

perenoel

Publicités

Gâteau – Le gâteau au chocolat suédois et ses oranges caramélisées

Recette du gâteau au chocolat suédois de Linda Lomelino (son blog, Call Me Cupcake)

Quand j’ai vu ça j’ai fait « Wow« . Le sucre glace, doucement saupoudré sur le gâteau, mon curseur accompagnant sa chute, et mes yeux qui se posent enfin sur l’objet du désir: Le Kladdkaka. Un gâteau au chocolat, somptueusement présenté et photographié, légèrement craquelé sur le dessus, laissant espérer un coeur fondant au dedans…

« Oh ouiiiii » ai-je dit dans un râle mental en plein cours d’art antique. Depuis ses images me hantent. La seule opportunité d’une connexion wifi et mon corps n’est plus contrôlable, je dois le revoir. Encore et encore et encore.

Et ça y est le week-end est arrivé, c’est le moment de le rencontrer en chair et en fondant. Attrapant une feuille et un stylo je m’attèle à recopier la recette et fonce en cuisine façonner cette petite merveille de gourmandise.

C’est sans hésiter que je vous publie donc la recette. Cependant j’ai été déçue sur un point… Beaucoup trop de beurre dans sa recette à elle, c’est un gâteau sans farine certes, mais le rendu n’était pas génial, beaucoup trop lourd, fondant à l’extrême à cause du beurre qui était de 250g à la base mais que je réduirais volontiers à 180-200g. Je pense le refaire et obtenir ensuite un résultat plus convainquant!

Le petit + : J’avais très très envie d’agrumes mariées à du chocolat ces derniers temps, alors j’ai accompagné le gâteau de Linda avec quelque lamelles d’oranges caramélisées, un délice! (WINTER IS COMING MY DEAR FRIENDS)

. Les ingrédients:

250g de beurre (comme dis plus haut, je conseille plutôt 180 à 200g)

250g de chocolat grossièrement haché

100ml de café/expresso ou de l’eau si vous préférez

4 oeufs

180g de sucre (la quantité de sucre peut être baissée à 155g)

1 c. à c. de sucre vanillé

1 pincée de sel

. La préparation

n°1. Faites préchauffer le four à 175°C. Graissez un moule (amovible si possible et de 22-25cm) et recouvrez-le de papier sulfurisé.

n°2. Mélangez le beurre fondu avec le chocolat fondu, puis ajoutez-y le café/l’eau. Réservez.

n°3. Dans un grand saladier, cassez les oeufs, ajoutez le sucre, le sucre vanillé et battez le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange clair et mousseux (environ 4-5min).

n°4. Incorporez le chocolat et le beurre à la préparation aux oeufs, mélangez à l’aide d’une spatule. Ajoutez ensuite la pincée de sel.

n°5. Vous pouvez maintenant verser la préparation dans le moule et enfourner pour 45 min! Une fois sorti du four, laisser les dégonfler un bon moment.

n°6. Saupoudrez de sucre glace et dégustez-le ou placez le gâteau quelque heures au réfrigérateur. Vous pouvez l’accompagner d’une crème, d’une boule de glace ou d’oranges caramélisées à la poêle comme je l’ai fait, c’est délicieux!

Le méga + : Une énorme tasse de thé earl grey pour sacraliser ce moment parfait.

Bon appétit!

Petit déjeuner- Scones au blé complet

Scones 1

P1020108

Ce soir j’écris pour partager cette recette toute fraîche réalisée cet après-midi. Une autre recette parmi tant d’autres que je voudrais partager un peu plus.

J’aime les petits déjeuners. Plus que n’importe quel autre repas de la journée d’ailleurs. C’est pour moi un grand moment et je ne saurais sans doute jamais comprendre ceux qui ne voient pas l’intérêt d’un petit déjeuner autre que le « plan express » jus de fruit + ce-qui-me-passe-sous-la-main.

Je vis maintenant à Strasbourg pour mes études, j’ai une belle cuisine qui me permet des tas de d’expériences culinaires, alors pourquoi pas?

Les sconse c’est juste excellent, nature ça se marie avec presque tout, et au blé complet c’est encore meilleur pour la forme et la ligne! Alors c’est parti…

Pour 8 scones

Ingrédients:

– 310g de farine complète

– 75g de beurre

– 2 oeufs

– 45g de sucre de canne

– 2 c. à s. de lait

– 2 c. à c. de levure chimique ou boulangère (peu importe mais un peu moins de levure concernant la boulangère.)

 

n°1. Mélanger dans un saladier la farine et la levure

n°2. Ajouter le beurre, sabler la pâte du bout des doigts, pour qu’elle ai un effet « crumble »

n°3. Ajouter le sucre, les oeufs, le lait, mélanger le tout à la spatule.

n°4. Former une boule avec la pâte et la placer 20min au frais (frigo)

n°5. Préchauffer le four à 180°C

n°6. Etaler la pâte sur 1,5cm d’épaisseur en forme de cercle sur une feuille de papier sulfurisé

n°7. Découper la préparation en parts

n°8. Enfourner 20min au four (mais toujours garder un oeil dessus, la cuisson peut varier)

C’est prêt!

Vous pouvez les déguster n’importe comment, pour ma part je les coupe dans la longueur et je les tartine de confiture, de beurre de cacahuète ou de fromage blanc par exemple, comme sur les photos. Se déguste de préférence à l’anglaise accompagné d’un thé!

 

Bon appétit.

Sport, santé, mon style de vie depuis un an: le bilan

Bonsoir à tous, ça fait tellement longtemps que je souhaite écrire à propos de fitness et de mon nouveau style de vie healthy. Je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec les effets de mode, les frénésies du moment tout ça… Mais cette « mode » là du fitness et du healthy lifestyle, bah quelque part c’est la meilleure chose qui ai pu m’arriver concernant mon mental et mon corps.
On dit bien un esprit sain dans un corps sain non?
L’an passé après une rupture plutôt difficile à vivre (comme elles le sont toujours d’ailleurs), je me suis mise au sport, pour perdre du poids. J’étais acharnée, je me détestais, il m’a quitté pour une autre, j’ai donc décidé de me reprendre en main. J’avais une haine pas possible, le sport me défoulais mais je m’acharnais et j’y allais vite, c’était un travail bâclé, je perdais peu, pleurais, m’énervais, mangeais n’importe comment… Bref c’était mon premier mois dans cette nouvelle tendance. Et puis la haine apaisée, j’ai fais le point, un peu de recul et je me suis rendue compte de mes erreurs, j’étais trop impatiente. J’ai reconsidéré toute ma manière de faire du sport, j’ai établis la règle des étirements impératifs avant et après le sport, la règle de la bouteille d’eau, la règle du manger sainement mais de me faire plaisir tout de même… ET tant d’autres. Très très vite le plaisir de faire du sport a augmenté!
J’ai éliminé des dizaines de choses dans mon alimentation, je ne suis même plus capable de manger un seul chips ou un big mac, pas seulement parce que je me l’interdit, mais parce ce genre de « junkfood » me dégoûte.

Quand je me sens céder parfois, je me rappelle deux phrases qu’un jour je me suis dite:
Mon corps est un temple et je me dois de le respecter pour m’y sentir bien.
Je suis une reine, est-ce que j’oserais donner un döner à manger à une reine??

Quelque peu égocentrique à première vue je le concède, mais ça marche alors pourquoi pas. J’ai appris à me respecter. La chose qui est vraiment dure c’est de se ressaisir, parce qu’on a tendance à vouloir atteindre la perfection, l’idéal. Impossible bien-sûr.

J’ai perdu 5kg depuis et je me stabilise depuis un moment, je me trouve bien, pas encore assez mais je sais que j’ai atteint mon objectif de l’année dernière et ça c’est déjà une belle fierté!

De plus le sport et manger sainement, ça me maintient en forme et en bonne santé, je suis rarement tombée malade cette année là et je suis persuadée que c’est grâce à mon mode de vie. Aujourd’hui mon mode de vie est devenu une quasi-habitude, c’est ancré dans mon quotidien et j’adore ça!

J’ai décidé d’écrire beaucoup par rapport à tout ça maintenant, je pense pouvoir apporter quelque chose, au moins par rapport à mon vécu. Voilà donc j’y posterais mes recettes favorites pour les snacks et les petits déjeuners et les différents exercices que je pratique.

BYYYE!

PARIS #2

Deuxième jour à la capitale. On se lève tôt toutes les trois parce qu’on est pas des flemmardes, et on fonce aux Halles, on se marre bien, on fait flamber la money toute la matinée.

A midi on part pour le resto qu’on a réservé, le PDG Central Park, sur le site La Fourchette  à moins 50% sur entrée et plat ou plat et dessert, et qui nous a arraché plusieurs râles à la vue des photos…  Et je dois dire qu’au niveau culinaire, en bouche, ça surpasse A PEU PRES TOUT. Je vais commencer par le commencement, lorsqu’on est entrées dans ce petit resto, on a tout de suite aimé la déco, typique new-yorkaise, sur les table étaient disposé toutes sortes de sauces burger, vraiment génial, plein de petits détails qui donnent son charme au restaurant, des chaises et banquettes rouges tout ça… L’ambiance y est agréable, on s’est sentie très à l’aise tout de suite. En plus de ça on a été très très bien acceuillies par la serveuse et le patron du restaurant, c’est super convivial, on a pu discuter avec eux, on voit tout de suite qu’il y a une bonne ambiance entre le personel du restaurant. On a eu nos cartes, et là, le choix s’impose. On en a mis du temps à se décider! Imaginez, une carte avec genre tout ce qu’il peut exister comme burger, hot dogs, et autres plats typiques, plus qu’un rêve, un fantasme. Mais c’est dur de choisir, alors j’ai osé: « Le royal AAA s’il vous plaît », j’étais déjà inquiète. Le royal AAA c’est trois « mini » burgers, un au cheese, un au bleu et un autre au guacamole, accompagnés de leurs frites maisons, coleslaw et salade. Emilie elle, a pris le Hot-Dog New-Yorkais au pain au pavot, accompagné de salade et Suzanne le Swiss cheese: boeuf haché, gruyère, épinards sautés, sauce curry, pommes de terre grenailles sautées. On rend nos menus et on se regarde toutes les trois, avec les yeux pétillant, le goût du risque pour nos fesses quoi. Les plats arrivent, sans trop d’attente, la serveuse dépose nos assiettes, nos yeux s’écquarquillent, ça y est c’est noël. « Pour le royal AAA, buvez beaucoup d’eau, mangez doucement, et vous devriez y arriver. » Ok, le message est passé, mais je suis pas une fiotte, je vais tout manger, les fillles aussi. Premières bouchées: « OH! » le râle comme approbation ultime, c’est trop bon! Et on s’est toutes les trois fait plus que plaisir, on a goûté les sauces de la table, dont la moutarde au miel, un vrai délice! On mange tout jusqu’à la dernière miette, on en peut plus mais on se prend un dessert quand même: Deux cheesecakes Oreo et un cheesecake nature. C’était le grand final. Oreo Cake sauce caramel et mousse de chocolat blanc sur le dessus, j’en pouvais plus, Suzanne et Emilie pareil, mais abandonner était encore plus dur, alors on a terminé nos assiettes. Bah oui. On paye, dit au-revoir à la serveuse, et on quitte le PDG. On avait quand même l’air de trois gros phoques, à se traîner et à gémir d’avoir trop mangé dans les rues de Paris.

Lentement, mais sûrement, on se dirige vers le Centre Pompidou (Beaubourg), à ce moment là ils y exposaient Lichtenstein, alors la file d’attente était juste immense, étant donné qu’on avait surtout envie d’aller à la papeterie, on a gratté toute cette file en passant par la file reservée aux personnes déjà titulaires d’un ticket, infiltration réussie. Les filles et moi on a dû passer 1h à la papeterie minimum, où j’y ai dépensé 40€, l’amour pour les beaux carnets me perdra.

Ensuite direction Kilo Shop, une frip’ qu’Emilie nous emmène voir. Le concept est vraiment original, le prix des vêtements est fixé en fonction de son poid sur la balance. On y reste un bon moment et Emilie et moi en ressort avec deux legging à la Grease, un bleu pour elle, un noir pour moi, 4,45€.

La journée commence à être longue mais il nous reste assez de force pour courir chez Forever 21, aillant ouvert ces vacances là justement à Paris. On est super excitées et on fait toute la rue Rivoli pour le trouver, mais je dois dire qu’on a été déçue. Enfin pas par les vêtements forcément, on aurait pu les apprécier à leur juste valeur si il y avait pas eu autant de monde! C’était une horreur, une mer de filles prêtes à tout pour acheter des fringues, certaines, à défaut de ne pas avoir de cabines disponibles, se changaient derrière les rayons de fringues, normal, enfn bon c’était marrant quand même, on avait jamais vu ça… Mais sinon le magasin est immense, sur trois étages, et a l’air génial sans tout ce monde, vraiment!

Second jour de terminé.

IMG_20131111_031124 IMG_20131111_031155 IMG_20131111_031246 IMG_20131111_031426

BYE

 

 

 

RECETTE COOKIES CHOCOLAT AU LAIT SPÉCULOOS & MIEL

COOKIES CHOCOLAT AU LAIT SPÉCULOOS & MIEL

Les cookies sont vraiment ce que je préfère manger ET cuisiner, j’ai mis longtemps avant de trouver LA recette qui les rend à la fois moelleux et croustillants, bien-sûr il faut en payer le prix niveau calories, mais rien n’est trop beau pour mes cookies…
C’est une recette que je tire du « Grand Livre Marabout de la Patisserie Facile » (autrement dit : La Bible), avec à l’intérieur 600 recettes en tout genres, dont celle-ci que j’ai agrémenté de miel sur le dessus avec miettes de spéculoos et dans la pâte de la pâte à spéculoos, c’est très facile à faire, et j’en ai eu pour 40 cookies ce soir.

Il vous faut:

♥ 250g de beurre ramolli
♥ 1 c. à c. d’extrait de vanille
♥ 165g de sucre en poudre
♥ 165g de cassonade
♥ 1 œuf
♥ 335g de farine ordinaire
♥ 1 c. à c. de bicarbonate de soude
♥ 375g de chocolat au lait (ou noir peu importe) cassé en petits morceaux
♥ du miel liquide
♥ quelque biscuits spéculoos

→ Préchauffez le four à 180°, préparez les plaques de cuissons en disposant dessus du papier sulfurisé.

→ Battez le beurre, l’extrait de vanille, le sucre, la cassonade et l’œuf dans un saladier à l’aide d’un batteur électrique, le mélange dit être clair et mousseux.

→Incorporez, en deux fois, la farine et le bicarbonate de soude mélangé. Ajoutez ensuite une bonne cuillère à soupe de pâte à spéculoos.

→ Incorporez les pépites de chocolat.

→ Façonnez à la main des boules de pâtes, l’équivalent d’une bonne cuillère à soupe, et disposez les sur votre plaque en veillant à les espacer de 4 à 5 cm d’écart.

→ Enfournez pour 15min, en fonction des fours, cela peut varier, alors je vous conseille plutôt de diminuer le temps de cuisson à 10min, et s’il le faut, si les bords ne sont pas encore dorés ou bruns, ajoutez quelque minutes de plus, autrement sortez les immédiatement, même s’ils vous paraissent trop mous. Laissez refroidir sans les bouger 5min, vous verrez qu’ils durciront assez.

→ Pour la garniture, nappez légèrement le haut du cookie de miel et émiettez-y un peu de spéculoos.

Voilà c’est prêt!