On pense trop peu à soi.

On pense trop peu à soi. Vous n’êtes pas d’accord? Quand je dis « on pense peu », il faut en comprendre le sens. Je veux dire qu’on ne pense pas assez à s’élever, à notre bien-être et à l’exploitation de notre plus grand atout en tant qu’hommes: notre esprit.

De même lorsque je parle d’esprit, je parle de perceptions, d’intelligence, de réflexion.

Avec l’esprit fonctionne simultanément la vue. L’esprit ne peut s’élever sans avoir les yeux ouverts sur ce qui entoure.

Cependant il y a une distinction à faire entre regarder et voir. On peut regarder sans voir. Regarder c’est encore laisser une opacité entre soi et la réalité. Vous ne pensez pas? Regarder est une contemplation passive, voir c’est comme prendre part activement à ce qu’il se passe sous mes yeux, activant ainsi ma réflexion, mon esprit.

Je crois donc qu’on ne pense pas assez à se faire du bien de cette manière. J’ai décidé d’y remédier. J’ai décidé de m’élever, et de faire quelque chose de tout ça.

J’ai déjà changé mon mode d’alimentation pour améliorer ma santé physique, maintenant je souhaite changer ma façon de voir.

Ça tombe bien, cette année je suis entrée à l’Université. C’est le bon moment pour ce nouveau départ que je me donne. En plus de cours intéressants qui demandent recherche et curiosité, l’Université est synonyme d’indépendance et d’opportunité culturelles.

J’avais décidé de passer mon premier dimanche en tant qu’étudiante à me balader seule dans Strasbourg, à faire la tournée des musées. C’était une des plus belles journées que j’ai passé! J’aime être seule, c’est un avantage pour penser d’ailleurs, et pour mieux voir ce qui m’entoure. Et ce jour là il faisait beau, j’ai eu de la chance. J’ai attrapé mon sac à dos, dis « ciao » à ma colloc d’amour, et je suis partie arpenter les rues de ma nouvelle et première « grande ville ». J’étais tellement excitée, je suis d’abord allée au Musée d’Arts Moderne et Contemporain, j’y ai passé pas mal de temps, ma journée commençait bien, je m’extasiais de voir mon premier Gaugin, mon premier Sisley… En sortant je suis passée sur un pont m’offrant une vue d’ensemble sur la ville, et par la même occasion de la hauteur pour mieux voir tout ce qui m’attendais. Ça y est j’étais là, enfin, c’était excitant l’adrénaline est montée rien que de penser à toutes les opportunités qui s’offrent à moi ici.

J’ai vu de si belles choses en me baladant ce jour là. J’ai vu beaucoup d’amour, beaucoup de monde, et je me suis dis que ces gens là sont intéressants et beaux eux aussi, ça m’a donné envie de tous les connaître! De m’asseoir et de discuter avec chacun d’entre eux.

J’aurais voulu avoir un appareil photo d’assez bonne qualité pour capturer chacun de ces instants de beauté que j’ai vu. Je les ai en têtes, mais c’est dur de les expliquer, de poser des mots.

J’ai toujours du mal à poser des mots sur la beauté.

Je déplore cette carence de vocabulaire, c’est aussi pour cela que j’ai décidé de lire plus, pour acquérir un vocabulaire qui m’aiderait à vous décrire les belles choses que je vois, que je ressens.

Je voudrais refaire une journée comme celle là le plus vite possible, je trouve qu’il n’y a rien de mieux pour voir un peu de beauté que de se promener dans une ville sans destination précise.

J’ai aussi visité les Beaux Arts, la Cathédrale… je me suis même offert un cartoville pour d’autres journées à errer dans Strasbourg.

Je crois qu’à partir du moment où on se laisse aller à ce plaisir on a du mal à s’arrêter. On ressent à quel point la vie est bonne et belle et à quel point le voir nous fais du bien.

Voilà un bon moyen pour élever l’âme selon moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s